Linky : le nouveau compteur connecté multiplie par 8 la facture d’un consommateur

Linky : le nouveau compteur connecté multiplie par 8 la facture d'un consommateur

ENEDIS est en train de déployer sur l’ensemble du territoire des nouveaux compteurs connectés baptisés Linky afin que les utilisateurs puissent mieux suivre et comprendre leur consommation. Certains refusent l’installation à cause des ondes électromagnétiques que ce compteur dégage, mais il y a aussi un dysfonctionnement qui peut multiplier par 8 votre facture et c’est un utilisateur breton qui vient d’en faire les frais.

Explosion de la facture d’électricité

En février dernier, Patrick Berthreu a été étonné de devoir payer une facture d’électricité de 1018 euros alors qu’à la même période de l’année précédente, il n’avait payé que 120 euros. Fait étonnant car EDF/ENEDIS avait expliqué que le compteur Linky devrait permettre de prévenir l’usager lors d’une surconsommation improbable. Apparemment, ce n’a pas été le cas dans cette affaire.

Linky : le nouveau compteur connecté multiplie par 8 la facture d'un consommateur

Après avoir mené son enquête, il s’est rendu compte que cela coïncidait avec l’installation de son nouveau compteur Linky. Il a alors contacté EDF afin de faire part de cette anomalie. Le fournisseur francophone lui a répondu qu’il recevrait une réponse sous une quinzaine de jours, ce qui n’a pas été le cas d’après Patrick, qui a renouvelé sa demande par téléphone à plusieurs reprises.

Exaspéré par la situation, il a décidé de contacter le médiateur d’EDF qui lui a expliqué qu’il s’agissait d’un dysfonctionnement et qu’il ne paierait que ce qu’il a consommé. De plus, un technicien viendra à son domicile pour diagnostiquer cette panne.

D’après le collectif Jeconservemoncompteur, il ne serait pas le seul cas et d’autres clients ont déjà eu ce genre de soucis avec une surfacturation à la clé.

Il faut savoir que l’installation du compteur Linky doit se faire en présence de l’usager, mais de nombreuses batailles juridiques opposent les propriétaires à ENEDIS et la commune de Blagnac, en Haute-Garonne, a même obtenu un jugement en sa faveur qui lui a permis de publier un arrêté interdisant le changement de compteur si le propriétaire n’était pas d’accord. Ce jugement pourrait faire jurisprudence pour les 600 autres communes qui sont contre l’installation forcée.

Add a Comment

Ваша e-mail адреса не оприлюднюватиметься. Обов’язкові поля позначені *